l’Asthme ne se soigne pas

“L’asthme ne se soigne pas” déclare l’OMS sur son site web

(Organisation Mondiale de la Santé)

L’OMS a entièrement raison!

La médecine officielle est capable d’un diagnostique souvent très précis grâce à des examens technologiquement avancés. Un fois le diagnostique établi, le patient sait à quel type d’asthme il a affaire et son degré de gravité. Par contre si le diagnostique est sophistiqué, le traitement proposé reste quelque peu rudimentaire. En gros, il s’agit de deux catégories de médicaments: bronchodilatateurs et corticoïdes.  Ces médicaments apportent un soulagement bienvenu mais temporaire. En les utilisant à répétition, ils permettent “de juguler le trouble” selon l’OMS, mais pas de le résoudre. l’OMS a donc raison de dire que « l’asthme ne se soigne pas », du moins pas par la médecine officielle.

Et bien allons voir ailleurs!

Puisque la médecine officielle a décrété qu’elle était incapable de soigner l’asthme, rien ne nous empêche de choisir une alternative. Beaucoup de patients qui souffrent de l’asthme interprètent la déclaration de l’OMS comme un condamnation. Pourtant, des solutions existent avec comme, par exemple, l’acupuncture, l’ostéopathie, la médecine chinoises, l’homéopathie. En tant qu’homéopathe, avec mon expérience, mais surtout avec les témoignages de milliers d’autres homéopathes, passés et présents, à traver le monde, force est de constater que l’asthme n’est pas obligatoirement un mal auquel il faut se résigner pour le restant de sa vie.

le corps comme une machine bien huilée

La médecine actuelle considère que le corps est une machine dont les parties doivent être réparées en cas de maladie.  Le malade est juste propriétaire d’un corps morcelé en milliers de pièces. Dans le cas de l’asthme, ce sont les bronches qui doivent être réparées. Les bronchodilatateurs agissent contre le rétrécissement des bronches et leurs permettent de se dilater.  Les corticoïdes inhalés assurent un traitement de fond anti-inflammatoire, prescrits de nombreux mois, voire plusieurs années. La toux peut aussi être traités a l’aide d’antihistaminiques. Et puisque « l’asthme ne se soigne pas », une fois les médicaments arrêtés, les symptômes reprennent de plus belle. De plus les effets secondaire et toxiques sont loin d’être négligeables

L’homéopathie va aider le corps à se guérir lui-même

En homéopathies la maladie est avant tout un déséquilibre interne. L’homéopathie considère que si un traitement ne s’adresse qu’aux symptômes, sans s’adresser aux causes profondes de la maladie, ce traitement ne pourra pas guérir durablement. En effet, les symptômes ne sont que des manifestations de la maladie.  Les crises d’asthmes sont les symptômes qui témoignent d’un désiquilibre intérieur.

Il n’y pas d’ ordonnance-type en homéopathie. Chaque individu reçoit un traitement différent et adapté à tous les aspects de sa personne, non seulement au point de vue physiologique, mais aussi mental, émotionnel,  et  au point de vue du terrain et de l’histoire médicale. Le remède homéopathique va stimuler les réponses immunitaires et métaboliques pour aider le corps à se guérir lui-même.

2017-03-20T16:36:51+00:00